samedi 4 juin 2016

indice des crues...

Sur le bord de la Moselle
Les arbres proches donnent une idée de l'inondation de 1947 ! 
  on peut repérer les crues de février 1844 et de novembre 1910  sur les 2 échelles 

 (photos de février 2016 - promenade au niveau de Jouy aux Arches)
LC de la Cachette   - photos  

19 commentaires:

  1. c'est pas le zouave du pont de l'Alma...mais ces petites pancartes sont bien jolies ! je les préfère à la grande barre bleue plus moderne ! c'est quand même incroyable quand on fait la comparaison avec les arbres !! bises

    RépondreSupprimer
  2. Tu veux te rajeunir d'un siècle Josette, ce sont de belles photos pour 1916. !-:))))
    Bon pour le moment, pas de danger du côté de la Moselle, c'est plutôt rassurant.
    Et c'est intéressant de voir les deux appartenances (la langue) sur les témoins jaunes des années 1842 et 1910.
    Gros bisous Josette.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  3. c'est brillant ce non crues
    je t'embrasse
    qui ne peut pas y penser
    beau voyage

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais plus qui disait que d'eau, que d'eau ! !

    RépondreSupprimer
  5. Quel dégât, j'ai vu ça aux informations.

    RépondreSupprimer
  6. au moins on aura pas d'impôt sécheresse ! mais on se caille pour un mois de Juin !!

    RépondreSupprimer
  7. Pensees pour tous ces gens au coeur des inondations
    suel desastre
    bonne soiree josette
    bises

    RépondreSupprimer
  8. En effet, une pensée pour toutes les victimes d'inondations.
    Ici on vient de passer les premières 24h sans pluie (Belgique) j'espère qu'on aura pas un été pourri :(

    RépondreSupprimer
  9. Allez courage, le soleil revient !
    Une pensée pour les gens qui ont tout perdu !
    Bises et bon dimanche ma Josette

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vu à la télé, il y a peu, la cru de 1910 sur Paris !!!!!!!!!!!!!!! Chose redoutable que de survire les pieds dans l'eau... après avoir perdu bien des choses !! Bises Josette

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Liverdun surplombant la rivière, aucun de mes ancêtres maternels n'a été victime des crues de la Moselle.
    Par contre, je me souviens de la crue du Rhône de l'hiver 1954-1955 à Avignon. J'avais six ans et mon père m'emmenait à l'école, assise sur le porte-bagage avant de son vélo.
    La seule fois où nous avons eu de vrais dégâts, c'est quand nous habitions encore place de la gare à Marly-le-Roi. Au début des années 1990, la cave de notre immeuble a été inondée. L'eau boueuse ayant atteint une cinquantaine de centimètres, nous avons eu bien du mal à tout nettoyer et quelques affaires, telle une toile de tente, furent définitivement perdues.
    Bises mélancoliques, comme le ciel gris de ce dimanche.

    RépondreSupprimer
  13. Je passe vite te souhaiter une très bonne quinzaine Dom et te fais gros bisousssssss

    RépondreSupprimer
  14. Triste , triste tout cela :-(
    Bonne semaine Josette !

    RépondreSupprimer

  15. l'eau détruit
    l'eau construit!

    A méditer!

    RépondreSupprimer
  16. Donc, pour le moment tout va bien en Moselle !
    Et aujourd'hui on profite d'une douceur estivale.
    GROS BECS m'tiote Josette.

    RépondreSupprimer
  17. Je plains toutes les personnes qui ont eu leur maison inondée et qui doivent enlever toute la boue qui les a envahis. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. Je ne suis pas près d'oublier notre quartier ayant été inondé en 83 , nous avons pu comparer avec la crue de 47 et non le cru comme faute de frappe c'est révélateur , car la maison d'à côté avait un indice de référence .
    Je crois être passée à vélo pas loin de cette borne bleue , c'est du côté de Jouy aux arches ?

    RépondreSupprimer