mercredi 5 août 2020

pour information

Quand les choses simples deviennent compliquées

La nouvelle interface de Blogger apparaît désormais de façon automatique.



Voici le message reçu !
ça semble simple mais que de changements ...
la présentation nouvelle il faut s'y habituer
reprendre des automatisme bien différents.

Ce qui me gène le plus c'est tous les liens anciens  qui ne sont plus actifs directement...
Et depuis la reprise il me semble que certains n'apparaissent plus
Je vous signale aussi - hélas- que je n'arrive plus à commenter quelques blogs (dont celui de Manou) et  je vous demande pardon pour mon silence.




vendredi 31 juillet 2020

Tercets du vendredi - Chant





Soirée d'été
vieilles chansons fredonnées
- Paroles oubliées


Mélodie au loin
- Par la fenêtre ouverte
fraîcheur bienvenue

Photo G. 
Chaleur dans le sud
stridulations dans les arbres
- Chant des cigales


Chants de marins 
accompagnés par les mouettes -
 Manque d'harmonie 



LC de la Cachette - texte - photos

mercredi 29 juillet 2020

Acrostiche du mercredi chez Lénaïg

chez Lénaïg

2018 Gravelotte depuis la ferme de Leipzig

Jaune d'or les champs de blés
Une moisson prometteuse
Il en faut du grain pour faire un pain
Le meunier à l'oeuvre
Le boulanger attend
Et pour l'odeur des croissants
Toute une année de labeur

Saison après saison
Ensemble pluie, soleil avec ardeur
Nourrissent la terre

Valeureux merci
Aux agriculteurs


2018 ferme de Moscou depuis celle de Leipzig


LC de la Cachette - texte - photos

lundi 27 juillet 2020

Verlaine



Le ciel est, par-dessus le toit,
Si bleu, si calme !
Un arbre, par-dessus le toit,
Berce sa palme.

La cloche, dans le ciel qu’on voit,
Doucement tinte.
Un oiseau sur l’arbre qu’on voit
Chante sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est là,
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur-là
Vient de la ville.

– Qu’as-tu fait, ô toi que voilà
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?

Paul Verlaine- Sagesse (1881)
LC de la Cachette - photo


vendredi 24 juillet 2020

Tercets du vendredi - récoltes !



Saveur sans égal
tendres légumes du jardin
- N'y pensons plus


Dernière récolte -
Rhubarbe en confiture
plaisir du matin


 Quetsches à sauver
de l'appétit des oiseaux ?
- Partage espéré



Il fut un temps
le potager au printemps...
Et maintenant





LC de la Cachette - texte - photos

mercredi 22 juillet 2020

Althéas pour Claude


Photos du 19 et 21 juillet
Les althéas ont plus de 40 ans
La couleur a évolué au fil des ans ...   


celle d'origine : mauve


puis rose


plus ou moins foncé


celui ci est un rejet...







 presque violet !


parfois jusqu'au blanc



dimanche 19 juillet 2020

Poèsie : Joachym du Bellay





Comme le champ semé en verdure foisonne,
De verdure se hausse en tuyau verdissant,
Du tuyau se hérisse en épi florissant,
D'épi jaunit en grain, que le chaud assaisonne ;

Et comme en la saison le rustique moissonne
Les ondoyants cheveux du sillon blondissant,
Les met d'ordre en javelle, et du blé jaunissant
Sur le champ dépouillé mille gerbes façonne ;

Ainsi de peu à peu crût l'empire romain,
Tant qu'il fut dépouillé par la barbare main
Qui ne laissa de lui que ces marques antiques

Que chacun va pillant : comme on voit le glaneur,
Cheminant pas à pas recueillir les reliques
De ce qui va tombant après le moissonneur.

Joachim DU BELLAY (1522-1560), Antiquités de Rome, xxx