samedi 3 décembre 2016

Herbier de poésie N° 58

Lumière par le frère de Jeanne Fadosi

Les nuits d’insomnie
J’écoute mes souvenirs d’étés

Je me souviens du soleil ardent
Et le soir venu des vers luisant
Que l’on traquait
Lors des balades nocturnes

Je me souviens
Des clairs de lune aux grandes marées
Nous éclaboussant entre les laisses
Où tu cherchais du verre dépoli

Je me souviens
D’un grand jardin aux graminées
De l’herbe aux écouvillons
Duveteuse aux épis soyeux
Et dont jamais je ne saurai le nom

 LC de la Cachette  - texte 

31 commentaires:

  1. Les doux souvenirs d'une jeunesse joyeuse à courir les près et les champs pour quelques feuilles, quelques fleurs ou morceaux d'écorce
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  2. Nostalgie de notre vie passée ..mais qui fait du bien quand on s'y replonge ..
    Bises Josette

    RépondreSupprimer
  3. De jolis souvenirs ma Josette. Bises et bon week-end

    RépondreSupprimer
  4. Comme c'est beau d'évoquer les souvenirs du passé. Je suis toujours épatée par tes textes que j'aime beaucoup.
    Je ne peux te donner le nom de cette plante:je suis nulle dans cette matière! Bon wweek end

    RépondreSupprimer
  5. JOSETTE PETIT BONJOUR JE REPASSE DANS LA journée je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  6. Petits bonheurs Josette rend un cœur grandement heureux lorsqu'il s'en rappelle, bises de jill

    RépondreSupprimer
  7. Elles sont belles tes nuits d'insomnie Josette
    merci pour ces mots
    Très bon week end

    RépondreSupprimer
  8. J'applaudis des deux mains !!!! Double bravo !!! Pour la photo et tes mots ! Tu sais que je ne peux qu'approuver !
    Très bon week-end !

    RépondreSupprimer
  9. Tout simplement superbe! Bravo et merci pour ce partage Josette!
    Bon weekend et robisou :)

    RépondreSupprimer
  10. Des souvenirs colorés, quelle belle manière de peupler ainsi ses insomnies....presque une berceuse!

    RépondreSupprimer
  11. Ce poème est pour moi un grand moment d'émotion.
    Un joli cadeau pour ce week-end . Amitiés.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  12. Ce poème est pour moi un grand moment d'émotion.
    Un joli cadeau pour ce week-end . Amitiés.
    ELZA

    RépondreSupprimer
  13. Souvenirs
    Emotions
    Qui fleurissent en tes mots
    Comme fleurs de l'été!

    RépondreSupprimer
  14. Un très beau poème Josette et qu'illustre si bien ta photo!
    Je suis un peu "jalouse" de tes nuits d'insomnie... Les miennes sont plus... sombres...
    Bises et douce soirée!

    RépondreSupprimer
  15. Tout parle de lumière dans ces souvenirs!

    RépondreSupprimer
  16. Ces souvenirs sont un peu les miens, j'apprécie d'autant plus leur mise en mots et en image.
    Le contraste ombre et lumière de ta photo est très réussi.

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  18. Quel bel ensemble ! Ton poème magique et la photo, qui ne l'est pas moins, sont une parfaite réussite.

    Je me souviens de ce genre d'épis. Quand on était enfant, lors des promenades, on en plaçait un au poignet dans l'intérieur de sa manche et, au bout d'un certain temps, il réapparaissait à l'épaule ! Enfin, quelque chose comme ça... Un souvenir qui date de tant d'années finit par devenir une sorte de légende !

    Curieuse comme je suis, je viens de faire une recherche et j'ai trouvé confirmation de mon souvenir dans cette article, qui n'est pas le seul à signaler le danger que ces épillets peuvent représenter pour les chiens, et même pour les chats. Il y en a d'autres qui présentent de semblables mises en garde sur les sites consacrés aux animaux de compagnie.
    Le chat qui a partagé notre vie durant presque vingt ans en avait attrapé un au coin de l’œil quand il était chaton et le vétérinaire le lui avait retiré, puis cousu momentanément la paupière interne le temps de la cicatrisation.

    Bises, bonne nuit Josette, et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  19. Quel magnifique écrit !!! Tu me transportes quelques étés en arrière...
    GROS BECS m'tiote Josette !

    RépondreSupprimer
  20. Josette bonjour
    De très belles lignes et c'est si doux*
    Je me souviens de ces épis aussi que je voulais toujours effleurer .
    que de beaux souvenirs . Il faudra donc s'en souvenir encore et encore
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  21. Tes souvenirs telles des lucioles souriantes sur ton chemin
    une très belle poésie Josette, merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  22. Moi aussi j'oublie le nom de ces herbes folles, mais qui sont si jolies, comme ton texte Josette, que j'ai beaucoup aimé
    Zoubis

    RépondreSupprimer
  23. quelle chance d'avoir des nuits d'insomnies si joliment "occupées".....
    elles sont très belles ces herbes dans leur lumière magique et vont à merveille avec le superbe texte
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  24. superbe texte sur une photo qui ne l'est pas moins !! souvenirs d'enfance , de l'été....avec le froid qui commence ça fait chaud au coeur ! bises

    RépondreSupprimer
  25. Souvenirs dessinés sur des mots pleins de magie!

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour
    Que de beaux mots sur cette belle photo
    les clzirs de lune aux grandes marees j ai bien aime

    j ai aussi beaucoup de problemes sur mon blog et ma boite mails
    j espere que cela s estompera vite
    bises josette
    kenavo
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  27. Les souvenirs sont si importants je trouve.
    Ton poème est comme toujours magnifique et tres douce!
    J'espère tu vas bien chère Josette!
    Passe un bon dimanche!
    Je t' embrasse très fort!

    RépondreSupprimer
  28. ah Josette! Quels merveilleux souvenirs qui réveillent les miens, très semblables.
    merci pour ce partage superbe
    Bises

    RépondreSupprimer
  29. C'est superbe, Josette ! Mille bravos ! Bisous♥

    RépondreSupprimer
  30. Quel beau souvenir ! Je me souviens aussi des vers luisants que nous observions dans le jardin, l'été, il y a bien longtemps. Bisous

    RépondreSupprimer