mercredi 11 juillet 2018

Acrostiche du mercredi - Boulangère

Acrostiche jeu proposé par Lénaïg en attendant jill


Blé doré
On se souvient des champs l'été
Un moulin un meunier
Les contes d'Alphonse Daudet
Avant le pain industriel
Nostalgie des saveurs
Généreuses et variées
Encore combien d'années
Retrouverons nous la boutique
Et le sourire de la boulangère


Boulanger incontournable
Oubliez les terminaux de cuisson
Une profession à préserver
L'encourager sinon pour nos enfants
Adieu le bon pain simple et 
Naturel l'odeur du
Grillé au petit déjeuner
Et la bonne humeur partagée
Résistez boulangère boulanger
Et pour votre travail
 MERCI


10 commentaires:

  1. Coucou Josette
    Magnifique image que celle de la boulangère parfumée a l'odeur du fournil.... superbe souvenir d'enfance avec un oncle boulanger à l'ancienne..
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Deux beaux acrostiches ma Josette. Grand soleil encore ce matin ... !
    Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  3. Je me suis régalée... d'odeurs, de souvenirs... Merci!

    RépondreSupprimer
  4. j'adore le pain;.....et petit fils aîné 23 ans, est devenu boulanger chez les compagnons.....son frère de 16 ans fait son apprentissage depuis une semaine chez un vrai artisan boulanger.....c'est dur de se lever le matin et comme il est chez moi car c'est plus près de son lieu de travail où il va à vélo , c'est souvent la mamie qui est réveillée aux aurores pour aller le secouer !! lol mais je suis ravie de le savoir les mains dans la farine !! bises !

    RépondreSupprimer
  5. J'aurais aimé être boulangère ou épouser un boulanger quand j'étais gamine!!
    Puis j'ai compris combien le métier était dur et je me suis contentée de fréquenter assidûment les boulangeries. Les vraies, pas les points chauds!
    C'est toujours un pur régal!
    Bisous Josette!

    RépondreSupprimer
  6. Résistance ici, Josette ! Beaux acrostiches et beau champ de blé ! A bas le pain industriel, vive le pain sans additifs et vivent les artisans boulangers ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Très bien dit, très bien écrit.
    La photo est très dense, très compacte, grâce â son cadrage.

    RépondreSupprimer
  8. Des mots et des images qui sentent bon le pain tout chaud sorti du four.

    RépondreSupprimer
  9. Tu as raison m'tiote Josette ! Le bon, le vrai pain se fait rare... Je fais 5 kms pour acheter mon pain fait comme autrefois, alors que la boulangerie du village est en face de chez moi :-)
    Gros becs !

    RépondreSupprimer
  10. Ah l'odeur du bon pain au levain. J'adore ça. Aussi je me punie toute seule depuis janvier en évitant de manger des féculents. 6 kg de moins. Dès que j'aurais retrouver un poids correct, j'en remangerai... en faisant attention à ne pas céder à la gourmandise.
    de jolis mots que j'ai appréciés
    bises

    RépondreSupprimer