jeudi 19 mars 2015

Jeudi poésie- Le grenier


Au grenier
Ouvrir la malle
Et mettre les voiles
Embarquer
Sur ce vieux rafiot
Suivre les goélands
Au-delà de l’océan
Chercher le soleil
Au fond de la mer
S’enivrer de lune
Malle au trésor
Gardienne de nos rêves

Peu importe le temps
Pour la mémoire du cœur


Le défi n°28 de Tricotine était sur le thème du grenier en Mai 2010



LC de la Cachette -texte,  clic sur photo 

35 commentaires:

  1. Les vieux greniers sont nos esprits, ils nous emportent au delà de l'espace temps.
    La mémoire du cœur et la plus belle et la plus douce.
    Gros bisous Josette
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Josette
    Fouiner au grenier ....un passe temps qui permet de s'evader pendant un moment !!
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Superbe interprétation! J'aime beaucoup!

    (N'oublie pas d'indiquer quel défi tu as repris et d'aller le dire à l'inventeur, je crois que c'était Tricotine pour le Grenier, non?)

    RépondreSupprimer
  4. Les greniers de maintenant ne sont plus les grenier d'antan.
    Ce que j'ai trouvé dans le grenier de ma Mémé, je ne l'ai pas trouvé dans celui de mes parents et encore moins ne le trouve pas dans le mien.
    Le coeur est notre petit grenier perso dans lequel on entasse les souvenirs et la mémoire de ceux que l'on aime.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Que bons moment passés a explorer le grenier de ma grand-mère , de rêves, d'histoires inventées.
    Quel beau poème, c'est exactement ça, une fois que la malle a été ouverte :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. "Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas"

    RépondreSupprimer
  7. Quand on monte au grenier que de choses nous remettent en arrière... avec un brin de nostalgie, choses gardées même si plus d'utilité... Merci Josette, bises

    RépondreSupprimer
  8. Jolie séquence ! La mémoire du coeur, gardes la bien en toi pour les jours mauvais Josette, Bisous
    Merci d'être passée sur Emprises de brises

    RépondreSupprimer
  9. Douce nostalgie...
    Un parfum de poussière, instantanément!

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi, j'ai de beaux souvenirs d'un grenier d'enfance...Ton poème les réveille! en beauté
    Jolie photo:tu te prépares pour l'éclipse?

    RépondreSupprimer
  11. J'ai aimé tous ces souvenirs
    qui prennent leur envol
    sous chacun de tes mots!

    RépondreSupprimer
  12. j'ai jamais eu de greniers à explorer....malheureusement! j'aurais adoré ! c'est pourquoi je me suis appliquée à en faire un pour mes petits enfants..un tas de fatras, de jeux, jouets, fringues,livres, qu'ils exploitent lors de leur venue !
    beau poème Josette !! bises

    RépondreSupprimer
  13. Oh, poème et photo "maison", merci beaucoup Josette. J'aime beaucoup ce grenier ouvert sur l'aventure, les embruns et l'infini ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Josette
    Chez nous le grenier sorte de silo est un lieu d'épargne
    Une manière de mettre de côté pour les jours de disette
    Mais j'aimerais venir rêver dans le tien
    Bisous et douce journée
    Frieda

    RépondreSupprimer
  15. Très beau texte. J'aime beaucoup !
    Amitiés,
    Bertrand

    RépondreSupprimer
  16. Magnifique !
    Image et mots, tout est beau.
    Merci pour ce partage, Josette.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  17. Très belle photo pour illustrer ce texte ma Josette. Bises et bon jeudi. ZAZA

    RépondreSupprimer
  18. Peu importe le temps... d'accord, mais la mémoire peut faire défaut :-)
    Joli m'tiote Josette. Plein de GROS BECS !

    RépondreSupprimer
  19. extra ta photo ainsi que les mots!

    RépondreSupprimer
  20. Je n'ai jamais connu dans ma famille un seul grenier.
    Ici, au dessus de moi, le grenier s'appelle des combles.
    Mais je trouve de la magie dans un vrai grenier de nos grands'mères...
    Très beau texte, très beau.
    Bonne soirée Josette. Bises de Metz, Marc.
    Merci pour ton commentaire.
    Au sujet des poules : cette allusion, c'est est une ne peut n'être comprise que par les initiées.
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  21. Tous ces souvenirs et ces rêves de l'enfance, liés à une vieille malle de nos greniers...
    Merci pour ce bon moment, Josette, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  22. dans les greniers il y a beaucoup de souvenirs

    RépondreSupprimer
  23. Si bien exprimé:
    "Peu importe le temps
    Pour la mémoire du cœur"

    RépondreSupprimer
  24. bien belle poésie Josette. Ah comme il me manque un vrai grenier pour y conserver la mémoire du temps passé.
    bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  25. Jolie photo Josette, et cette description du grenier me ramène dans mon enfance où nos pas nous y conduisaient souvent pour y découvrir mille merveilles.
    belle fin de semaine et bisous tout plein
    chatou

    RépondreSupprimer
  26. Eh oui! ouvrir les malles du souvenir et voyager en rêve, n'est ce pas la vocation première de nos greniers d'enfance!!! ... mais gare à l'abordage quand tu vas refermer la malle!!! j'aime ton texte: il est aérien et poétique! Belle fin de journée; Simone

    RépondreSupprimer
  27. j'aime beaucoup ton cliché et la poèsie! bon printemps Josette

    RépondreSupprimer
  28. Un grenier comme une vie en condensé !!! C'est chouette un grenier pour retrouver ses souvenirs et oublier le temps !
    Bises grisounettes et très bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer
  29. bonsoir
    j ai aimé les greniers
    enfin j en ai connu un c'était notre salle de jeux
    il sentait une drôle d odeur , on voyait des trous sous les ardoises ,
    et c'est la que les cloches d epâques déposait pour nous une madeleine en guise d œufs

    bonne fin d e journée Josette

    ( je n ai pas vu d 'éclipse mais le jour qui ne se levait pas ce matin mais vive le printemps quand même =

    RépondreSupprimer
  30. De nos jours les greniers sont emménagés, difficile pour nos petits trésors d'y trouver des trésors ;)
    Bisous Josette et bon week-end printanier.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  31. En rade sur mes péniches, j'arrive tard dans ton grenier, Josette, c'est un comble !
    Ton poème me remet en mémoire un ancien rêve dans lequel j'avais vu des navires accoster dans les combles de l'immeuble qui fait face à la maison de mon enfance...
    Bises du soir et belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
  32. Juste les mots qu'il faut !! je mets les voiles avec toi Josette !!

    RépondreSupprimer
  33. Le grenier était un endroit qui m'attirait : une vieille malle , de vieux bouquins à même le plancher , l'odeur ....l'enfant que j'étais en a perdu quelques souvenirs, mais quand même il en reste encore un peu
    Bisous

    RépondreSupprimer
  34. Une belle plongée en souvenirs!

    RépondreSupprimer
  35. Je me rappelle très bien du grenier de mes grands-parents, et j'aimerais pouvoir entrer à nouveau dans cette pièce sombre et farfouiller dans la malle aux trésors. Bisous

    RépondreSupprimer

Désolée pour le captcha involontaire ... je n'arrive pas à m'en défaire !

MERCI d'avoir persévéré