jeudi 8 décembre 2016

Jeudi poésie - Adélaïde Dufrenoy



Le répit

C’est trop en des vœux superflus
Perdre les jours de mon bel âge ;
C’est trop par des soins assidus
D’un ingrat mendier l’hommage :
Dès ce moment ne l’aimons plus ;
C’est le seul parti qui soit sage.
Mais ce soir en secret il demande à me voir…
Son cœur peut-être a su m’entendre ;
Peut-être que ce soir l’entretien sera tendre…
Aimons l’ingrat jusqu’à ce soir.
Adélaïde DUFRENOY (1765 – 1825)

 LC de la Cachette   - photos 

mercredi 7 décembre 2016

Récré du mercredi - Ospice

Pour la récré de Jill

Ospice
D'une fontaine est l'esquisse
Et la vasque sa complice
Si la pluie s'écoule par l'orifice
C'est un vrai supplice
N'y voyez pas malice
Ospice n'est pas novice
Il n'a pas la peau lisse
Et ses yeux plissent
A cause de sa jaunisse
Ospice n'est pas content
Il râle tout le temps
Sur ce mur depuis si longtemps
 Il devient larmoyant...
En attendant le retour des mariés de la récré
 LC de la Cachette  clic sur photo  -  texte 


lundi 5 décembre 2016

Croqueurs de mots N° 175 - Jeanne Fadosi à la barre



Pour les croqueurs de mots défi 175
Jeanne Fadosi à la barre


Pour un papier
Mal rédigé
Un employé 
A mal noté
Inversions des noms
Et le billet d'avion 
Devient bidon...
Gémir à l'aéroport
Pleurer dans les corridors
Réclamer l'état-major...
Vais-je rater le transport ?
Voyage rêvé
Voyage raté
Voyage de noces
Adieu l'Ecosse...

Que nenni
Plus de soucis
Vérifications
Absolution
Je suis pardonnée
Et surclassée ! 

 LC de la Cachette  - texte - photo


samedi 3 décembre 2016

Herbier de poésie N° 58

Lumière par le frère de Jeanne Fadosi

Les nuits d’insomnie
J’écoute mes souvenirs d’étés

Je me souviens du soleil ardent
Et le soir venu des vers luisant
Que l’on traquait
Lors des balades nocturnes

Je me souviens
Des clairs de lune aux grandes marées
Nous éclaboussant entre les laisses
Où tu cherchais du verre dépoli

Je me souviens
D’un grand jardin aux graminées
De l’herbe aux écouvillons
Duveteuse aux épis soyeux
Et dont jamais je ne saurai le nom

 LC de la Cachette  - texte 

vendredi 2 décembre 2016

Tercets du vendredi - brumes


Sur l'océan
maman les petits bateaux
- Corne de brume


Tout est flou
je nettoie mes carreaux
- C'est pareil  


Au petit jour
le soleil frileux reste 
sous la couette



 LC de la Cachette  - texte - photos 

jeudi 1 décembre 2016

Jeudi poésie - Fernando Pessoa


« As-tu déjà songé, ô ma Différente, combien nous sommes invisibles les uns pour les autres ? As-tu déjà pensé à quel point nous demeurons ignorants des autres ? Nous nous voyons sans nous voir. Nous nous entendons, et chacun de nous n’écoute que la voix qui se trouve au fond de lui.
Les mots des autres sont des erreurs de notre oreille, des naufrages de notre entendement. Quelle confiance nous avons dans le sens que nous attribuons aux mots des autres ! Les voluptés que d’autres expriment par des mots ont pour nous un goût de mort. Et nous lisons vie et volupté dans les mots que d’autres ont laissé tomber de leurs lèvres, sans la moindre intention de leur donner une profondeur quelconque.
La voix des ruisseaux que tu interprètes, pure explicatrice, la voix des arbres dont le murmure se charge pour nous de sens – ah ! mon amour secret, à quel point tout cela est encore nous-mêmes, fantaisies pures, et cendre qui s’écoule à travers les grilles de notre cellule !
Puisque tout, peut-être, n’est pas faux, que rien alors, ô mon amour, ne nous guérisse du plaisir quasi-spasme de mentir. »
Fernando Pessoa (1888 - 1935)
Le livre de l’intranquillité

mercredi 30 novembre 2016

Récré du mercredi Muguette

Pour la récré de Jill

Et voilà 
Muguette
C'est  moi
Pour la fête
Toujours prête
 C'est grand honneur
D'être le bateau du bonheur
D'Archambaud  et  de  Liliette

Ils m'ont choisit 
Pour leur voyage de noce
Même si je ne suis plus véloce
Je saurai les emmener
Jusqu'en  Australie
Pour profiter
De  la lune
Du miel
Etc.

 LC de la Cachette  - texte - photos