jeudi 17 juillet 2014

défi - 127 la bibliothèque

Défi 127


"J'ai trouvé dans ma bibliothèque"
ou  finissant par :"Je ne suis pas bibliothécaire"(ou les deux)

J'ai trouvé dans ma bibliothèque plus de trésors qu'ALI BABA dans sa caverne, des Sésames pour tous les rêves, pour tous les pays où je n'irai jamais, pour tous les peuples.
J'ai trouvé dans ma bibliothèque le parfum du cuir des reliures, l'odeur du papier et de l'encre.
J'ai pleuré dans ma bibliothèque sur les Malheurs de Sophie, j'ai glissé avec les Patins d'argent, et volé de nuit sur les ailes d'un Petit Prince.
J'ai entendu dans ma bibliothèque Apollinaire parler avec Zola, Achille écouter Zarathoustra...
Ma bibliothèque me rappelle des rencontres comme celle de Marguerite Yourcenar lors d'une causerie à l'occasion d'une signature à la "Lettre Ouverte" ma librairie d'alors ni Zénon ni Hadrien ne m'ont plus quitté !
Ma bibliothèque est nomade, elle déborde et envahie chaque pièce de la maison, les livres s'en échappent, grimpent dans les chambres en piles instables.
Ne me demandez pas un classement...Je ne suis pas bibliothécaire et je vais à la bibliothèque locale afin de rencontrer d'autres bibliophages... 
LC de la Cachette- texte- photo

dimanche 6 juillet 2014

Pause estivale

J'endosse mon costume de Mamou



Mes petites filles

Je ne les attendais pas
Je les ai prises dans mes bras
Petites filles magiques, aimantes
Rêveuses et ensorcelantes
Sources jaillissantes en devenir
Que l’on voit chaque jour s’épanouir
Parfois enjôleuses
Elles  regardent malicieuses
Leurs grands parents séduits
Par ces nouvelles vies
Un monde d’harmonie
Réjouissante symphonie
Pour elles des rêves d’amour
De paix loin des vautours
Des fléaux épargnés
Par le ciel étoilé
Pour elles toujours de l’espoir
Ne jamais les décevoir
Avec mes prières
D’une douce lumière
Pour leurs yeux innocents
Et leurs cœurs transparents
Une vie de douceur
Une vie de splendeur
Pleine de petits bonheurs
De toutes les couleurs


LC de la Cachette- texte, clic sur la photo

samedi 5 juillet 2014

photo du samedi - 76

je vous invite chez  AMARTIA

La bibliothèque organise environ une fois par mois en période scolaire une réunion le soir appelé "Escapage" où quelques lectrices (fi de la parité,les messieurs se font désirer...) viennent parler de leurs lectures...ce qu'elles ont aimé (ou pas !).
Fin mai nous avons lancé l'idée d'un pique-nique pour notre dernière rencontre avant les vacances, nous avons eu beaucoup de chance avec le temps
En voici un petit aperçu : 
 toutes n'ont pu se libérer 
mais l'ambiance était très sympathique, le cadre idéal sur le perron du château juste sous les fenêtres de la bibliothèque.
Chacune avait apporté un plat, une bouteille ou des cerises de leur jardin...
Nous espérons pouvoir recommencer l'année prochaine.
Armelle et Valérie nos charmantes bibliothécaires.

vendredi 4 juillet 2014

Coucou du haïku - valise

Rendez-vous chez  


Les yeux fermés
je voyage sans bagage
dans mes rêves


Pleine de souvenirs
la valise abandonnée
sur le quai

jeudi 3 juillet 2014

Jeudi poésie - Attente G. Ulmer

Un monsieur attendait

Parlé: 
Voici l'histoire émouvante d'un tout petit monsieur
qui aimait tendrement une jeune fille de son village


Un monsieur attendait au Café du Palais
Devant un Dubonnet la femme qu'il aimait
La pendule tournait et les mouches volaient
Et toujours le monsieur attendait.
- 1 -
Elle lui avait dit: Je viendrai vers midi
Il était déjà six heures et demie
Il pensait... c'est bizarre
Comme les femmes sont en retard
Mais toujours patient et plein d'égards.
- 2 -
Lorsque sonna minuit il repartit chez lui
En s'disant: c'est pas pour aujourd'hui
Mais ça m'étonnerait bien
Qu'elle ne vienne pas demain
Et l' lend'main dès huit heures du matin...
- 3 -
Puis les mois se passèrent; vint la crise et la guerre
Le Café changea d'propriétaire
On refit les plafonds
Les chaises, les guéridons
Mais même pendant les transformations...
- 4 -
Un soir l'âme bien lasse il la vit dans une glace
Elle était juste au Café d'en face
Elle s'était tout bonnement
Trompée d'établissement
Et v'la pourquoi pendant quarante ans...
Dernier refrain
Un monsieur attendait au Café du Palais
Devant un Dubonnet la femme qu'il aimait
Mais le jour qu'il la vit elle avait un mari:
 
Le patron de l'autre bar... c'est la vie !
Paroles et musique: Georges Ulmer, Géo Koger, 1947

lundi 30 juin 2014

Défi 126 - Les chaises buissonnières


A la barre Jeanne Fadosi



Il était une fois
Une prairie loin de là
 Fermez un moment les yeux
Devant ce paysage heureux

Un petit air d'insouciance 
Douce période de vacances 
L'herbe poussait
Les vaches ruminaient
les butineuses œuvraient
Le soleil attirait
Bientôt l'école fermerait
Tables et bancs rêvaient
Alors bien tranquillement
Un soir spontanément
Sans rien demander
La classe s'est installée
Au milieu d'un champ 
Vous trouvez ça étonnant
Ne voulant plus être prisonnières
Les chaises devinrent buissonnières


samedi 28 juin 2014

photo du samedi - 75

je vous invite chez  AMARTIA
L'année des hortensias
Je ne sais si c'est l'hiver doux ou le vilain printemps mais dans le jardin ils sont plus beaux que jamais, 
il a soif...et il a plu 1/2 heure après la photo.
je vous souhaite une belle journée
LC de la Cachette- clic sur photo