jeudi 11 octobre 2018

jeudi Poésie - Charles le Goffic




Je compare vos yeux à ces claires fontaines
Où les astres d'argent et les étoiles d'or
Font miroiter, la nuit, des flammes incertaines.

Vienne à glisser le vent sur leur onde qui dort,
Il faut que l'astre émigre et que l'étoile meure,
Pour renaître, passer, luire et s'éteindre encor.

Si cruels maintenant, si tendres tout à l'heure,
Vos beaux yeux sont pareils à ces flots décevants,
Et l'amour ne s'y mire et l'amour n'y demeure

Que le temps d'un reflet sous le frisson des vents.

Charles Le Goffic (1863-1932)


 

Qui émergent d’un étrange chaos minéral
Leurs arbres aux branches crucifiées épouvantails conspirant

De paysage je ne connais que tes yeux
Ces abysses voluptueux où je me perds infiniment
 

18 commentaires:

  1. Des amours éphémères que celles-ci… il faudra tourner la page, merci Josette, bises, JB

    RépondreSupprimer
  2. "Et l'amour ne s'y mire et l'amour n'y demeure

    Que le temps d'un reflet sous le frisson des vents."

    ****
    Hélas, le temps des amours est éphémère comme celui des reflets sur l'eau...

    ****

    Une belle photo pour illustrer le poème que tu as choisi!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Josette
    Amour incertain ..et decevant surement ..merci pour ce très beau texte
    Merci à Marie également ..
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'était sans doute qu'une illusion...
    Mais les mots sont très beaux et ton image magique.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Josette, excellent choix :))) ! Et superbe photo, bravo. Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Superbe poème j'aime beaucoup tout comme la photo qui l'accompagne, merci pour ce tres bon choix
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. belle poésie
    je ne connaissait pas
    et charles le Goffic j habitais prés d 'une rue ainsi nommée
    bonne journée Josette
    kénavo

    RépondreSupprimer
  8. Superbe poème ma Josette. Merci
    Bises et bon jeudi

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Josette. Une déception amoureuse exprimée de façon très poétique. Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Image et mots en harmonie totale ♥
    Belle journée, Josette !

    RépondreSupprimer
  11. 2 très beau texte Josette merci de le soumettre en lecture. Bises

    RépondreSupprimer
  12. Les yeux sont les livres du cœur !

    RépondreSupprimer
  13. comme quoi les yeux nous font tout découvrir

    RépondreSupprimer
  14. Je ne connaissais pas Charles le Goffic.
    Son poème est un peu désenchanté. Mais peut-être a-t-il raison...
    Bisous Josette

    RépondreSupprimer
  15. Joli poème, bien rythmé.
    La photo l'illustre bien

    Belle fin de semaine, Josette, bises

    RépondreSupprimer
  16. Un très, très bon choix, Josette ! Bravo et bon vendredi ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  17. Déception d"un amour qui s'éteint si pudiquement et poétiquement écrite. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. Quel beau poème, je le découvre grâce à toi...Je ne connais ce poète que de nom ou bien je l'ai oublié car nous avons bien du le croiser durant nos années collège ou lycée. Merci de le partager pour ce défi. ta photo est en harmonie

    RépondreSupprimer