lundi 1 avril 2019

Croqueurs de mots - défi 218

Durgalola à la barre !



Imaginez que vous êtes un arbre (chêne, bananier, charme, ce que vous préférez)

et racontez votre histoire en une trentaine de lignes.

Au début de votre texte, vous insérerez une citation ou un proverbe relatif à un arbre.


Proverbe islandais... 
"On doit honorer le chêne sous lequel on habite."
 
Au pied d'un Chêne

Enfin je me repose

L'aube murmure

Tu m’as cru faible 

Pourtant je suis ici

Bien avant toi

Tu n’existeras plus

Que je serai toujours là



 Avril approche
Déjà le chêne se refait

Pluie ou rosée nacrées

Les gouttes  transparentes 

Inondent mes pensées



Deviendra t il

L'arbre séculaire

Parfois amputé

Souvent écorcé

Ce témoin ridé

Ce Sage protecteur

Toujours habité

Qu’il suffit d'embrasser

Pour ressentir les forces

Telluriques absorbées 

Depuis les racines

Jusqu'aux moindres rameaux

Et se sentir unie à l'air


J'ai hésité avec un hommage à mon très vieux pommier

Mon vieux pommier
Tes branches arthrosiques 
Griffent les nuages
Profitant de ton âge
Le gui t'envahit
mêlant ses fruits gluant
à ton feuillage
LC de la Cachette  texte - clic sur photo

24 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ta citation et ton texte. Le chêne est pour moi le roi de la forêt et quand dans mes balades j'en rencontre qui ont atteint un âge vénérable, je suis fascinée par leur beauté et l'énergie qu'ils dégagent...bises et un doux lundi

    RépondreSupprimer
  2. Toujours autant inspirée, moi je dois dire je le suis moins
    car quand tu as un Chérie qui débite du chêne à longueur d'année....
    J'aime bien la feuille de cet arbre qui glande si je puis dire.
    Belle journée et bises !

    RépondreSupprimer
  3. Majestueux le chêne, aime à être vénéré !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Josette. Joli texte sur ce chêne vénérable ! J'en avais un très beau dans le jardin, que j'ai fait élaguer (mal conseillée) car certaines branches étaient abîmées et qui est en train de sécher, peut-être déjà mort et j'en suis attristée. Bonne journée et bisous

    RépondreSupprimer
  5. Tu as choisi un très beau chêne ma Josette.
    Dans le jardin de ce côté là j'avais le choix entre le châtaigner souvent emprunté par Théo, les 4 pommiers en espalier et le chêne qui en ce moment se pare majestueusement de verdure !
    Bises et bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! le chêne... longévité, force et générosité, arbre superbe et tout en qualités... Merci Josette de lui avoir aussi bellement rendu hommage.
    Bises des Cabardouche.

    RépondreSupprimer
  7. Un chêne auquel tu as rendu un bel hommage , il est vraiment majestueux.
    Je ne peux m’empêcher de l'associer à la chanson de Brassens auprès de mon arbre je vivais heureux ...
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. bravo Josette ! j'aime le chêne et le pommier. Il faut dire que je suis née en Normandie bises

    RépondreSupprimer
  9. Tu as très bien traité (non pas ce pauvre vieux pommier arthritique) , mais le thème, et ce, doublement.

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique choix, Josette ! Bravo pour ta jolie participation ! J'♥ beaucoup !
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  11. j ai bien aimé le clin d 'œil à ton vieux pommier
    car j adore cet arbre aussi beau que utile
    bon mois d avril pour toi
    K2NAVO jOSETTE

    RépondreSupprimer
  12. ( j ai eu beaucoup de mal à poster chez toi ouff çà y est )

    RépondreSupprimer
  13. deux très beaux textes et photos.

    RépondreSupprimer
  14. Le chêne se reconnaît à ses branches tortueuses. Bizarrement, le roi Saint Louis rendait la Justice sous le chêne de Vincennes, bien que la Justice ne soit pas réputée pour sa souplesse.
    En dehors de leur stature, la grande différence entre le chêne et le pommier, c'est que les glands ne sont pas bons à manger pour nous ! du moins dans le nord de la France..

    Grand merci, Josette, pour

    Ce Sage protecteur
    Toujours habité
    Qu’il suffit d'embrasser
    Pour ressentir les forces
    Telluriques absorbées
    Depuis les racines
    Jusqu'aux moindres rameaux
    Et se sentir unie à l'air


    Douces bises

    RépondreSupprimer
  15. Très beau poème. J'aime beaucoup les chênes. En Vendée ce sont plutôt des chênes verts. Bisous

    RépondreSupprimer
  16. Quelques grands arbres majestueux par chez nous, mais surtout des forêts de chênes verts ramassés couverts de lichen... Dans mon pays natal, l'Aube, des forêts de hauts arbres dont les Chênes, les vrais... Je les aimais bcp ! .... et des pommiers dans des vergers plus ou moins soignés... arbres rachitiques aux petits fruits....

    Très beau bilet... les deux poésies !!!
    Merci Josette
    Bisous

    RépondreSupprimer
  17. Une très jolie participation Josette...Bisous doux mardi

    RépondreSupprimer
  18. ...et le chêne c'est du solide..bravo

    RépondreSupprimer
  19. Belles paroles d'arbre, compliments et merci Josette ...
    Bises du Berry

    RépondreSupprimer
  20. Souvent les pommiers paraissent sur le point de sécher, torturés, tronqués, couchés pourtant ils produisent tous les ans des bourgeons, des fleurs, des fruits...
    Il parlent bien tes arbres Josette
    Bisous

    RépondreSupprimer
  21. Nous sommes entourés de chênes au village .Il en pousse même dans mon jardin. C'est un arbre noble.
    Ton vieux pommier va-t-il résister à l'envahisseur ?
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  22. un bel hommage au chêne que tu as choisi comme moi et le pommier méritait qu'on s'intéresse à lui. Bises et merci pour ton beau texte.

    RépondreSupprimer
  23. Très bel hommage à ton vieux pommier, comme le mien il peut te réserver des surprises :)

    RépondreSupprimer
  24. Un bel hommage au chêne qui malgré les tempêtes est toujours là avec sa force et sa beauté!
    Chêne

    e suis un chêne

    beau de mille soleils

    je suis un chêne

    grand de mille pluies

    je suis un chêne

    fort de mille vents



    et après cent ans

    je pense en souriant

    à ce tout petit fruit,

    le béret de travers,

    qui rêvait d'être moi!

    © CLAUDE HAMELIN

    Inédit

    Un beau poème aussi pour le pommier
    Bonne journée

    RépondreSupprimer

Désolée pour le captcha involontaire ... je n'arrive pas à m'en défaire !

MERCI d'avoir persévéré