vendredi 2 février 2018

Tercets du vendredi - Chandeleur



Chandeleur -
A trop lancer la crêpe
elle reste dans le ciel

Le deux février
 Une pièce d'or dans la main
faire sauter la crêpe

Après Noël
Quarante jours de lumière
- fête l'hypapante



Soleil dans le ciel
vient le temps des semailles
- crêpes dans l'assiette

LC de la Cachette  texte - clic sur photo

26 commentaires:

  1. Et oui surtout ne pas oublier la pièce ;
    Bonne chandeleur Josette
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Avec ou sans crêpes j'aurais au moins appris un mot nouveau chez toi...

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Josette.. jolis haïkus, et merci pour ce mot synonyme de Chandeleur. Bon vendredi. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Josette, mots et photos, bravo ! J'aime beaucoup ton 1er et ton dernier haïku et j'apprends le mot Hypapante ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  5. J'avais oublié la fête des crêpes!
    Une idée pour ce soir!

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connaissais pas le terme Hypapante. Maintenant je sais.
    Bonne journée. Je fais les crêpes à 16 heures.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. la crépe dans leciel moi la mienne est libanaise
    celle du marchand du boulv saint michel
    bisous
    ma chérie j'espére que tu récumpéres avantles vacances de fvrier
    Kiss

    RépondreSupprimer
  8. Allez hop et sautent les crêpes... sans oublier la pièce d'or dans l'autre main :-)
    GROS BECS m'tiote Josette

    RépondreSupprimer
  9. comme la pièce d'or me manque... je saute tout seule...biz

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Josette,

    Les crêpes font toujours recette. J'aime beaucoup ta série. Bravo
    Bises
    ;)

    RépondreSupprimer
  11. moi; pour contrarier tout le monde j'ai fait des beignets de carnaval !! lol Il y a eu une superbe lune bleue le 31 janvier....Mais pas chez nous malheureusement !! bisous

    RépondreSupprimer
  12. Nous on va se faire une partie crêpier.
    Et j'ai bien envie de faire des galettes fourrées.
    Bon week-end et bises, Josette.

    RépondreSupprimer
  13. Moi non plus, je ne connaissais pas le terme Hypapante", même s je connaissais cet épisode du nouveau Testament.
    Tu as su t'inspirer avec beaucoup d'à -propos, des traditions de la Chandeleur, dans tes haîkus .
    I l faut que j'aille acheter une autre poêle ...

    RépondreSupprimer
  14. Mes crêpes auraient plutôt tendance à aller vers le sol que vers le ciel, mais que je les aime quand même!
    Une découverte que l'hypapante. C'est bien d'apprendre une nouvelle petite chose chaque jour!
    Bisous Josette!

    RépondreSupprimer
  15. Oh ! Un autre mot pour la présentation au temple, Josette ! Bravo pour tout : la crêpe qui reste dans le ciel ... hi ! hi ! hi ! Bonne soirée de ce samedi ! Amitié♥ ...

    RépondreSupprimer
  16. peu de personnes ont une pièce d'or dans la main-
    les riches elles sont dans le coffre blindé ! lol
    ça sent bon les crêpes ! bravo-
    bisous du samedi soir-

    RépondreSupprimer
  17. Belle façon poétique de parler des crêpes
    Très belle journée Josette

    RépondreSupprimer
  18. Aucune crêpe au ciel chez moi, elles ont toutes finies dans nos estomacs !

    RépondreSupprimer
  19. Elle tombe à pic pour la Chandeleur, cette super lune. Belle photo !
    L'Hypapante m'épate ;-)
    Bises, très fraîches

    RépondreSupprimer
  20. J'aime beaucoup. Le premier est super !
    Amitiés,

    RépondreSupprimer
  21. excellente la première, tu as de la chance c'était la pleine lune!
    bon lundi

    RépondreSupprimer
  22. Déjà les semailles ? Je mange des crêpes et j'attends un peu pour jardiner! Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  23. Avec l'épaisseur de neige qu'on a ici on est pas prêt de semer.

    RépondreSupprimer
  24. une crêpe blanche ? tu as oublié les œufs

    RépondreSupprimer
  25. J'aime bien tes tercets pour la chandeleur. Bisous

    RépondreSupprimer
  26. La crêpe ronde comme la lune a sauté et toutes ont été mangées !
    Bravo Josette

    RépondreSupprimer

Désolée pour le captcha involontaire ... je n'arrive pas à m'en défaire !

MERCI d'avoir persévéré