lundi 9 décembre 2019

Croquurs de mot - Défi 228




Défi 228 de Colette
Thème :

Le quotidien.

À partir de cette citation :

« Le train quotidien va bientôt dérailler,

Qui veut rester dedans n'a qu’à bien s'accrocher. »

Robert de Houx



Quand le quotidien suit son train-train de vie
Souvent un quotidien fait de grands silences
De tendresse de douceur comme une évidence
On se laisse alors bercer par la monotonie
La dérisoire fragilité d’un temps déjà écoulé
Les jours les années se sont accumulés
Les heures trop vite passées et l’arrêt  programmé
On se souvient des amis parfois perdu de vue
Et on se rend compte des kilomètres parcourus
Que le voyage a une fin et qu’elle est pour demain
Avant que tout déraille que l’angoisse nous tenaille
S’accrocher à l’essentiel avant le grand sommeil
Encore un instant un supplément d’envie
Un regain de passion un supplément de vie
 La famille à réunir chaque soir de Noël
Pour les larmes et les rires remercier le ciel


LC de la Cachette - texte - photo

21 commentaires:

  1. Un bilan sur ce qu'est une vie bien remplie ..alors autant faire en sorte d'en profiter le plus possible
    Bises Josette

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Josette, c'est le lot final d'un couple marié, hélas, qui de nous deux mon amour laissera l'autre sur le bord du chemin un matin… Profitez bien de ce Noël qui arrive, je t'embrasse, JB

    RépondreSupprimer
  3. Tendresse et émotion jaillissent de tes mots... Chaque minute compte pour partager tant qu'il en est encore temps.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Essayer de ne pas se laisser à la mélancolie ou à l'anxiété devant l'avenir...
    Profiter de chaque jour car il a sa part de beauté...
    Bonne semaine, Josette.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Josette,
    Je ressens tes mots dans tout ce qu'ils ont de nostalgique. C'est exact, les personnes que l'on a connues, celles que nous avons aimées, cet heureux temps passé et qui ne reviendra pas.
    J'ai beaucoup aimé ton texte Josette

    Belle semaine et gros bisous
    Dominique

    RépondreSupprimer
  6. Comme ce texte est beau Josette, et que d'émotions.
    De gros bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  7. Un texte touchant avec ce parfum de nostalgie si présent . Un partage de tous les moments , s'accrocher à l'essentiel tu as raison c'est vraiment l'idéal pour fuir l'angoisse .
    Bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. très jolis texte, touchant et oui la vie est si fragile, un rien et tout s’effondre alors perso j'essaye de profiter au maximum de chaque once de bonheur au quotidien, le Bonheur le grand avec un grand B il est fini depuis quelques années alors ma devise est devenue Carpe Diem.....
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  9. Salut
    Ici !
    Je suis ravi
    De te découvrir
    Et de te lire...

    Amitiés,
    Stéphane Kabamba

    RépondreSupprimer
  10. Très beau Josette et vrai pour nous tous. Bisous.

    RépondreSupprimer
  11. Comme c'est BON, Josette !!! Grand merci à toi ! Excellente participation !
    Bon mardi,
    Bisous♥

    RépondreSupprimer
  12. Un beau texte sur la vie qui passe si vite avec ses routines quotidiennes qui sont rassurantes quand elles sont pleines d'amour. Bisous

    RépondreSupprimer
  13. C'est un texte merveilleux Josiane..bravo Renée http://envie2.be/

    RépondreSupprimer
  14. Un beau texte qui résume bien la vie d'un couple .Le temps passe tellement vite qu'on ne peut le croire parfois en se tournant vers le passé qui semble encore si proche . Le train-train peut rendre heureux aussi
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. Les larmes et les rires, au final, c'est la vie... Et elle passe vite, trop vite... mais au final, ce sont les petits bonheurs qui font LE bonheur. Merci Josette, gros bisous !

    RépondreSupprimer
  16. même si demain sera le terminus, vivons aujourd'hui pleinement. Merci pour ce beau texte. Bises

    RépondreSupprimer
  17. La citation de Robert de Houx pourrait aussi bien se rapporter à la situation sociale actuelle, qui fait tanguer le pays depuis déjà plus d'un an... Vivre ici et maintenant sans penser à demain, une philosophie que mon grand frère m'a enseignée (il y a de ça déjà bien des années) avant son grand sommeil.

    Ton interprétation est plus personnelle et j'aime la note d'espoir qui clôture ton poème (si bien inspiré) par les joies d'un Noël en famille.

    Toi aussi Josette, prends bien soin de toi (et de ton époux, cela va sans dire).
    Bises et bonne courage pour t'accrocher aux branches

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Josette. Ton beau poème fait écho à ma morosité, liée sans doute à la saison. La vie passe bien vite, et Noël ne me fait plus rêver dans la mesure où nous le passons plus tous ensemble. Bisous

    RépondreSupprimer
  19. Magnifique billet, Josette, très émouvant et si réel !! Sauf que la magie de Noël, qd les enfants sont loin .... ce n'est plus la même chose !
    Bisous et merci

    RépondreSupprimer
  20. Chère Josette, pardonne-moi mon énorme retard.
    Je commence par ce magnifique billet en image et mots
    L'image est fascinante, ces trois mains réunies sont magnifiques : des grands-parents et un jeune enfant ?
    Et ton talent de toujours, pour dire l'inévitable fuite du temps, la nécessité de s'arrimer au moment présent.
    Un mot magique dans ton texte "remercier". Voilà pour nous consoler...

    RépondreSupprimer
  21. Quand le train de la vie se rapproche de sa destination, la crainte du déraillement peut tétaniser ou redonner l'énergie de vivre au présent. Joli texte !

    RépondreSupprimer