mercredi 4 juillet 2018

Acrostiche - Médicament


Billet programmé
Acrostiche jeu proposé par Lénaïg en attendant jill



Malade on s'en passerait bien
Enfin parfois c'est nécessaire
Docteur  on vient  vous voir
Implorant votre indulgence
Comme infidèle
Adepte de la 
Médecine robotisée
Écoutant par obligation la
Nécessité de consulter pour
Tranquilliser  notre  entourage



LC de la Cachette  texte -clic sur photo

17 commentaires:

  1. Très bel acrostiche ma Josette. J'ai zappé les médocs ce matin, mais ce n'est pas bien grave, je publierai demain ! Bises et bon mercredi

    RépondreSupprimer
  2. Un grand bravo, Josette hors de ta Cachette, pour ce superbe acrostiche perso, un vrai ressenti, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Un passage obligé qui n'est pas toujours l'unique remède aux maux, ils faut savoir conjuguer avec les différentes possibilités, en trouvant son équilibre...

    RépondreSupprimer
  4. Superbe inspiration très vraie

    RépondreSupprimer
  5. Un recours auquel on aimerait se soustraire...
    Gros becs m'tiote Josette !

    RépondreSupprimer
  6. bon acrostiche … le plaisir du mercredi de lire ce que les copines ont écrit !
    Eliane

    RépondreSupprimer
  7. Pas mal,enfin... c'est bien, je n'ai pas mal !

    RépondreSupprimer
  8. J’aime bien le commentaire de mitch’ !

    RépondreSupprimer
  9. Bravo Josette ! Oui, on s'en passerait mais, hein ... très bon acrostiche ! Douce fin de ce jour ! Bises♥

    RépondreSupprimer
  10. On se passerait bien des médecins, des médocs et tout ce qui a rapport avec la médecine.
    Mais bon ! Faut faire avec !
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Je vois les urgences, tu vas bien Josette ? Bises

    RépondreSupprimer
  12. Bien inspirée Josette.
    Tout va bien?

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Josette. Ce n'est jamais un plaisir de consulter un médecin ou de se rendre aux urgences. Bonne journée et bisous

    RépondreSupprimer
  14. C'est exactement ça ! On essaie de s'en passer dans la mesure du possible! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  15. On s'en passe volontiers de ces médicaments mais il faut bien reconnaitre que parfois ils sont vraiment indispensables . Ta photo me rappelle de douloureux souvenirs ....
    Bonne soirée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  16. Bien vu, Josette. Nous sommes tous plus ou moins logés à la même enseigne.
    Les médicaments, mon mari répète sans arrêt qu'il en a ras le bol ! et pareil pour les consultations à répétition.
    Suis en retard de lecture (justement pour ces raisons)

    RépondreSupprimer