lundi 18 avril 2016

croqueurs de mots défi n° 164

C’est votre commandant Dômi qui s’y colle.
Pour compliquer un peu les choses
Je vous demande d’ouvrir cinq livres les plus proches de vous.
Vous devrez pour chaque livre ouvrir la page 5,
prendre la cinquième phrase et l’insérer dans un texte


L'écrit vain sur la page cherche ses mots, pas de veine ils se cachent, restent enfouis sous le tapis ... eurêka  à porté de main quelques livres pas encore rangés vont le sauver suivant les indications du capitaine il prend sans ordre la cinquième phrase de la cinquième page... 

Elle tendit l'oreille lorsqu’il lui annonça que de nombreux témoignages l'affirment : avoir les yeux bleus pour une femme, c'est signe de mauvaise vie. Elvira saisit ensuite une éponge de mer gonflée d'eau tiède. Quand elle lui  passa l'éponge sur le visage, Il avait été bouleversé de la même façon lorsqu'il avait bu pour la première fois.
Au loin la guerre continuait .On essaya aussitôt de les voir, mais comme ils étaient partis cotés nord, on ne repérait pas l'endroit où ils étaient tombés.

L'astuce était là il allait créer l'oeuvre de sa vie en recopiant  la cinquième phrase de la cinquième page de tous les livres de sa bibliothèque...convaincu d'être sélectionné pour le Goncourt ! 

1 - Purge Sofi Oksanen
2- Le petit livre des couleurs Michel Pastoureau / Dominique Simonet
3- Le grand cœur   Jean Christophe Rufin
4- Le détroit du loup Olivier Truc
5- Au revoir là-haut Pierre Lemaitre
LC de la Cachette   - photo 

35 commentaires:

  1. Coucou Josette... Mais oui pourquoi pas de cette façon être sélectionné pour le Goncourt, si personne n'en sait rien, car c'est de la triche tout de même hein Josette, sourire, merci, bises de JB

    RépondreSupprimer
  2. hello Josette
    sympa ce jeu
    tiens j aurais bien participé pour une fois
    mais ( je suis patraque ) un rhume qui n en finit plus et j 'éternue sans arrêt sur le clavier loll
    bonne journée pour toi
    @ kenavo
    bises

    RépondreSupprimer
  3. Voilà une manière originale de trouver de l'inspiration, et pourquoi pas d'ailleurs? J'aime bien les exercices de style et tu t'en es très bien tirée Josette!
    Tu m'as aussi rappelé que j'avais bien envie de lire "Le détroit du loup"!
    Grosses bises et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  4. je viens de relever les mots c'est rigolo
    et je vais voir ce qu'ils donnent rassembler
    belle journée la belle et surtout belle semaine

    RépondreSupprimer
  5. sympa ! l'homme qui anime un atelier d'écriture, va s"en inspirer.....bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bravo Josette, Pas facile ce défi. Bises et bon début de semaine. ZAZA - http://zazarambette.fr

    RépondreSupprimer
  7. Mario lui apporta le courrier.
    Qui pouvez encore lui écrire des lettres d’amour ?
    Jean ! Tu parles d’un amour chez lui c’est 9 semaines et demi sans avoir repris les rush et améliorer par tous les visages souriants la moins dureté de ce film sur le sadisme est masochiste. Trois ans sans nouvelles.
    il existe 4 façons d’être demi nue Non on ne repéche pas un cadavre. Exquis certes. A il la lance loin son accroche, il me sait amoureuse des mots , alors 4 façons d’être demi nue. Je ne rêve pas. IL veut encore placer ses bijoux éphémères sur mon coup, lapsus qui ne trompe pas, sur mon cou, me faire peur à me pisser dessus, me faire fondre sur un exercice d’amour que j’exacerbe et au dernier moment ne pas venir
    Le soleil clair ne se voit pas , et j’ai dans mon cœur aujourd’hui le désir sans sujet à ma botte, pourquoi encore replonger dans le délit de ses turpitudes
    Favorite mon cul c’est pas un paillasson du tripot de sa tête, les « rasgagnaces »les régles en bordelais de sa femme toujours plus longues dans le calendrier du moi , lui on fait déployer ses pratiques SM sans en avoir l’air mais se déployant sans abri bus un fois l’amour romantique déclaré, et sa femme ses filles sortie sur le plateau de Salomé comme la tête de Iokanan mais la c’était la notre qui éclatait en mille morceaux. De mes inventions digne d’un artiste du Bohaoss
    Puisque Epinas , ô Faltaff , pense je me retire au paradis de mon théatre et celui-ci n’est pas le théatre des ombres de mon passé de maltraitée il est pour la lumière des mots et sans soleil masculin visible ou uinvisble la lignée des grands écrivains malins , subtiles me comble pour être alternativement mes muses
    le 17 janvier 2o16 à mon très cher patrick chamoisseau et mon amie JosetteT

    1 Mario lui apporta le courrier.
    2 il existe 4 façons d’être demi nue
    3 Le soleil clair ne se voit pas ,
    4 Favorite
    5 Puisque Epinas , ô Faltaff , pense
    Pour signature : le 17 janvier 2o16 à mon très cher patrick chamoisseau

    voici les mots car dans ta boite à commentaire çà ne se souligne pas
    je vais prendre mon petit déjeuner
    merci ce petit exercice matinal.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Josette. Et qui sait, s'il n'aura pas du succès ? Une expérience à tenter, à condition de ne pas tricher et d'avouer le procédé (de toute façon, il serait vite démasqué !). Très bonne idée, bravo ! Et tu as même inspiré Frankie Pain que je vais remonter lire. Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  9. Je ne sais pas s'il sera sélectionné mais laissons-lui ses espoirs! Bien joué!Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  10. Mais bon sang, c'est un tremplin pour le Goncourt cette affaire là :-)
    GROS BECS m'tiote Josette

    RépondreSupprimer
  11. Ki k'a dit qu'avoir les yeux bleus pour une femme était signe de mauvaise vie ? Hum... des jaloux à coup sûr ! Eh bien je revendique mes bleus zieux et je cours acheter le livre de Michel Pastoureau ! Bises Josette.

    RépondreSupprimer
  12. Un jeu qui m'a bien amusée pour ma reprise d'activités bloguesques!

    RépondreSupprimer
  13. Très sympa ce jeu ! Ah le livre des Couleurs...
    Gros bisous Josette !

    RépondreSupprimer
  14. Jeu dans le jeu : essayer de trouver les livres originaux' Trop difficile!
    Merci d'avoir donné les réponses et d'avoir stimulé nos méninges avec ce jeu inédit.

    RépondreSupprimer
  15. Le résultat me fait penser au livre d'Italo Calvino,
    Si par une nuit d'hiver un voyageur ...

    RépondreSupprimer

  16. Et le défi, au prix de la page 111:

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Prix_de_la_Page_111

    RépondreSupprimer
  17. sympa comme idée et bravo pour avoir relié tout cela avec brio Josette!

    RépondreSupprimer
  18. Super ! Défi relevé haut la main Josette ! Bravo et bon mardi ! Amitiés♥

    RépondreSupprimer
  19. Cette première page est tout à fait prometteuse. Vu la dimension de la bibliothèque, il devra peut-être se limiter pour faire un livre dans un délai raisonnable mais il a ses chances ...
    bises et belle journée

    RépondreSupprimer
  20. Ecrire tout un livre " et réussir à lier toutes ces phrases en une histoire qui non seulement se tienne mais s’enchaîne par le style ..." (Psitt!...tu reconnais l'écrivaine qui a écrit cette phrase???) mériterait c'est certain, de figurer dans la sélection pour le Goncourt

    RépondreSupprimer
  21. Je ne m'y risquerais pas même avec des livres de la bibliothèque rose !:)))
    Je ne suis pas sûre d'avoir tout suivi et, je ne vais pas faire comme "si" d'autant plus que
    le lien ne fonctionne pas, enfin pour moi du moins !
    Mais je dis bravo d'avoir relevé le défi.
    Gros bisous Josette

    RépondreSupprimer
  22. Bien vu Josette qui sait ça pourrait peut etre fonctionner si il y met quand même un peu de lui .
    J'avais reconnu de suite le livre de Pierre Lemaitre un roman que j'ai beaucoup apprécié .
    Je note pour Ruffin c'est un autre auteur que j'aime lire .
    Bonne journée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Rires, tu as raison : tu viens là de nous partager le teasing de ton prochain roman : )
    Et passer des yeux bleus à la guerre m'a bien fait sourire. Les 6 phrases des 6 prochains livres, c'est quand ?
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  24. Quel joli défi ! C'est à la fois drôle et sympa et on a presque envie de le reprendre lol
    Bisous Josette

    RépondreSupprimer
  25. Bravo parce que les phrases sélectionnées ne sont pas facile à placer et tu l'as fait ;) Je crois que tu mérites ce prix haut la main ;)
    Merci d'être venue pour participer.
    Bisous Josette.
    Domi.

    RépondreSupprimer
  26. Tu me fais rire... superbement relevé, ce défi.
    Tant il est vrai que nos mots ne sortent jamais de nulle part, ce serait vraiment terrible si le Goncourt revenait à un livre où rien ne serait personnel hors le tissage des phrases entre elles. :))
    Bisous doux et belle journée.

    RépondreSupprimer
  27. Voilà un petit rusé... qui a du souci à se faire... question talent mais je ne doute pas du tien!

    RépondreSupprimer
  28. Bien joué Josette ! Tu as bien rempli le défi en plaçant ces phrases à bon escient. Bisous

    RépondreSupprimer

Désolée pour le captcha involontaire ... je n'arrive pas à m'en défaire !

MERCI d'avoir persévéré