lundi 25 novembre 2013

Les chaises

Chez Mimile



 Tables banquettes et chaises
ont entendu bien des fadaises
des rendez-vous des jeunes des vieux
il n'y a pas d'âge pour les amoureux
des mots doux des mots amers
des retards des adultères
c'est la rengaine
attente vaine
quand étourdi de solitude
il reste les amis et l'habitude
les cartes pour passer le temps 
pour évoquer le rire de la vie d'avant
les cœurs malheureux y sont au chaud
dans la salle du bistrot

LC de la Cachette- texte

Photo : image

La partie de cartes au café par Jules René HERVE

46 commentaires:

  1. Josette bonjour!
    Bravo pour ce beau poème et le dessin est parfait ...
    L'ambiance dans ton bistrot est très agréable pour les gens !
    Un petit plaisir dans la vie quotidienne pour les vieux et les jeunes!
    Je te souhaite une très belle journée chère Josette!
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Geli, juste un peu trop de fumée pour moi mais à cette époque c'était permis !
      belle journée et bises

      Supprimer
  2. Bonjour Josette... Chez Mimile... ca vaut le détour, merci pour le tout, bizzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai remarqué qu'il n'y avait que des hommes (pas tout jeune) et beaucoup de fumée !
      bizzzzzzzzzzzz jill

      Supprimer
  3. Retour vers l'Émile d'Églantine, allez on tape la carte !!!
    Le défi des croqueurs est cette semaine chez Lénaïg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui Annick je n'ai pas bien suivi j'arrive avec une semaine de retard !

      Supprimer
  4. Bonjour Josette
    Passe temps utile et agréable
    Bisous pour un doux lundi
    Frieda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hélas Frieda je ne sais pas jouer aux cartes ! ,-))
      bisous

      Supprimer
  5. Ah, qu'elle est belle, ta "chaise", Josette, cela valait le coup de prendre ton temps pour la peaufiner ! Mots et tableau, parfait, on est bien assis ici ! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Lénaïg je suis plus premier jet que billet peaufiné...alors nous verrons si les poules ont des dents ou non !
      bisous itou

      Supprimer
  6. avec ou sans t le bistrot du coin est le refuge des solitaires comme des compères. Ces derniers chez l'Emile et ailleurs ne sont pas en reste avec les commères pour faire tourner les on-dit et les rumeurs ...
    bises et belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et ici pas de commères juste des "veufs" !

      Supprimer
  7. Le tableau, comme le poème , avec leur superbe facture constituent une belle "tranche de vie".

    RépondreSupprimer
  8. Ton petit poème, Josette, dépeint parfaitement l'ambiance des bistrots, d'antan ou d'aujourd'hui.
    La seule différence avec ceux du passé, c'est qu'il n'y a plus de fumée et c'est heureux, on y respire mieux !
    Merci pour la découverte de Jules-René Hervé, tu sais combien j'apprécie les scènes de genre et cette partie de cartes est fort bien brossée.
    Je m'empresse de ranger cet artiste aux côté des peintre de Paris, tels Édouard Cortès, Jean Béraud et Luigi Loir, pour ne citer que les plus éminents dans le genre post-impressionniste.
    Bises, toujours aussi fraîches et grisounettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tilia
      Quand je ne puise pas dans mes photos souvent je passe plus de temps à trouver l'illustration que pour le texte... !
      je sens que tu nous prépares toute une série de petites scènes ;-))
      Bises au même rythme que les tiennes

      Supprimer
  9. Ah la bonne ambiance !!! Et jouer ensemble est un moment à ne pas rater pour conserver la jeunesse.
    Je cherche un jeu de nain jaune en ce moment... pour varier et occuper les soirées :-)
    GROS BECS m'tiote Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis nulle aux cartes Marité ne compte pas sur moi !
      gros bisous

      Supprimer
  10. comme il aurait été dommage que je ne découvre pas ça !!! merci pour ce cadeau-ambiance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée pour le retard et l'absence de lien Eglantine, je n'y perd souvent !

      Supprimer
  11. J'adore l'ambiance de chez "Mimile" !! c'est marrant, j'ai des souvenirs de vieux bistrots dans les villages....mon père tapait le carton, la fumée des cigarettes me piquait les yeux et je buvais de la grenadine......Mon Dieu....que c'est loin ! Merci pour ce partage qui a réveillé de bien beaux souvenirs !! bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. enfant nous n'avions pas le téléphone à la maison (et oui il fut un temps où on survivait sans !) et mon père allait au café du coin pour appeler c'était la même chose que pour toi !
      bises

      Supprimer
  12. ces tranches de vie impossible à s'en passer pour les hommes et merci de ce poéme si juste si vrai et qui dit long plus que des mots . et c'est signé felicitation Josette.
    le bonnet est sur mon billet du jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Frankie, je vais aller voir ce bonnet magique d'ici peu
      gros bisous

      Supprimer
  13. Une belle façon de se distraire l'hiver au coin du feu. Bravo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une ambiance qui change peu Solange...@ bientôt

      Supprimer
  14. On dit souvent "Les murs ont des oreilles" et on oublie les chaises... Si elles pouvaient parler elles auraient aussi beaucoup de choses à raconter ;-)
    Bises à toi Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait tout ce qui nous entoure d'imprègne de nos paroles et de nos humeurs Oxy !
      gros bisous

      Supprimer
  15. Un peu triste mais bien charmant !
    Je t'embrasse, Josette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Norma
      je te souhaite une belle journée
      Bisous

      Supprimer
  16. Réponses
    1. sans la fumée heureusement !

      Supprimer
    2. Une ambiance sympa, une illustration bien trouvée Josette

      Supprimer
    3. j'ai mis des photos de lune aussi...dans le bric à brac... ton poème de Verlaine m'a fait envie !
      bisous Marine

      Supprimer
  17. une image de bon choix, typique d'une ambiance ' enfumée' tout comme avant .Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai mis du temps pour trouver celle qui me convenait !
      bisous Liliane

      Supprimer
  18. Il fait bon vivre chez Mimile...
    Bonne soirée Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était avant la télévision !
      bonne soirée Jackie

      Supprimer
  19. Bonsoir Josette. Belle évocation de ces chaises de bar. Bisous

    RépondreSupprimer
  20. Un beau tableau et une belle démonstration de ce que voient et entendent les chaises dans un bistrot!

    RépondreSupprimer