jeudi 21 novembre 2013

escale du jeudi Pantoum Louisa Pene-Sieffer

Pantoum  de Louisa PENE-SIEFERT




Au clair soleil de la jeunesse, 

Pauvre enfant d'été, moi, j'ai cru. 
- Est-il sûr qu'un jour tout renaisse, 
Après que tout a disparu ?


Pauvre enfant d'été, moi, j'ai cru ! 

Et tout manque où ma main s'appuie. 

- Après que tout a disparu 
Je regarde tomber la pluie.



Et tout manque où ma main s'appuie. 

Hélas ! les beaux jours ne sont plus.

- Je regarde tomber la pluie...
 Vraiment, j'ai vingt ans révolus.

[...]




LC de la Cachette- photo

41 commentaires:

  1. De la relativité de la jeunesse...
    Vive la jeunesse éternelle, celle du cœur et de l'esprit !
    Je t'embrasse, Josette, très belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faudra lire les autres strophes Norma un beau poème qui parle de la vie et des saison
      je t'embrasse

      Supprimer
  2. Bonjour chère Josette!
    Merci pour ce beau poème et la jeunesse est dans ta cœur et tête ....
    Passe une belle journée avec beaucoup de soleil!
    Je t'embrasse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Geli, du froid et de l'humidité...le soleil se repose en ce moment
      je te souhaite une belle journée
      bisous

      Supprimer
  3. Pas évident le pantoum, mais j'aime bien.Je crois que j'ai un bug avec les commentaires bloqués, je n'ai touché à rien pourtant . Je ne sais pas si je vais lancer un autre article de de fait
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne te décourage pas ...l'essentiel c'est de te lire Liliane
      gros bisous

      Supprimer
  4. Apparemment , le lien ne marche pas....Dommage, j'adore les pantoum , leur effet lancinant, leur mélancolie...
    Quelle est cette étrange plante chevelue?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oxygène propose la clématite sauvage pour cette échevelée !

      Supprimer
  5. Quelle extraordinaire construction que celle d'un "pantoum". Je ne connaissais pas les impératifs de ces poèmes et je suis allée sur wikipédia pour en savoir plus. C'est vraiment intéressant et ces contraintes rendent bien un effet lancinant comme le dit Miss-Yves.
    A propos est-ce que la plante chevelue n'est pas un gros plan de clématite sauvage ?
    Gros bisous Josette et belle journée à toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te fais confiance pour la plante car c'est une vraie sauvage il y en a partout le long des chemins merci Oxy
      gros bisous

      Supprimer
  6. Et on le dira tous un jour, je découvre cette auteur... et le pantoum et je ne connais pas cette plante non plus.... Bizzzzzzz jill

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une plante que j'ai remarqué à l'automne, elle pousse sauvagement le long des chemins !
      bizzzzzzz jill

      Supprimer
  7. J'aime beaucoup, bien troussé le pantoum Josette .
    Ls nes ne marchent plus chez OB !
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais je suis toujours averti (en principe) Marine je vais vérifié

      Supprimer
  8. Je viens te dire bonjour JOsette
    elle est belle ta photo
    Mais cette pante est très amusante je trouve je ne la connais pas du tout
    BISOU il ne fait pas beau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une plante sauvage qui pousse le long des chemins France elle m'a amusée !
      bisous

      Supprimer
  9. je vais aller me renseigner sur le pantum oui il y a de la nostalgie , ce n'est pas de toi tu ne t'y abandones pas comme çà ma chére josette du tiens la crinière des chose et des coings coins... je te fais des bisous
    la forme me semble fort interressante je vais vite m'instruire
    belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne t’inquiète pas, j'aime ce long poème écrit par une jeune femme de 20 ans ...découvre le il est superbe, le pantoum le plus connu (par moi !) c'est "Harmonie du soir" de Baudelaire
      c'est une structure très intéressante mais difficile (pour moi encore) à apprendre, je me mélange la langue à chaque fois !
      gros bisous Frankie

      Supprimer
    2. je viens d'y faire un tour
      c'est intéressante
      et oui il parle de l'harmonie du soir de Baudelaire
      je vais m'y tentais
      je me rends rends compte que savoir compter les vers rends service certaine fois quand l'éditrice avec qui je travaille me dis de faire plus court alors que compte du coup çà me fait changer des mots je rendtre dans l'inversion des mots et comme quoi tout sert quand on écrit.
      j'ai travaillé avec un auteur très a cheval, je me rappelle la folie dingue qui me gagnait quand il nous mettait à compter mon Dieu que je n'aimais pas mais il faut bien dire que c'est un passage obligé alors nous allons nous tenir gros bisous belle parés midi
      t'a vue lles laines .... je sens que je vais me regaler à crérer ce bonnet..Bisous

      Supprimer
    3. les contraintes c'est parfois lourd...et compter je ne sais pas !
      j'attends de voir le bonnet du skipper
      bonne nuit Frankie

      Supprimer
    4. j'ai la maquette que tu a entraperçu avec mon laveur de carreau . où tu mes fais l'éloge du flou de tes yeux;

      Supprimer
  10. Coucou Josette, belle trouvaille, j'aime l'interrogation de ce pantoum et son constat de la jeunesse passée, qui se reflète dans la chevelure des plantes ! Merci beaucoup, gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut le lire en entier ce poème ...j'ai renoncé à le mettre car il est long
      gros bisous Lénaïg

      Supprimer
  11. Très estival, sous la coiffure folle (photo), cela réchauffe et me fait sourire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un très long poème qui couvrent toutes les saisons... un regret de l'été et les fleurs sauvages m'ont bien amusé

      Supprimer
  12. Pantoum !!! Jolie appellation !!!
    Nostalgie de l'été à travers les clématites sauvages et un très beau poème !
    Le soleil vient d'arriver à l'instant ! Merci !!!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne garde pas le soleil pour toi toute seule Martine... bonne soirée (grise ici)

      Supprimer

  13. Bel exemple que ce poème en entier sur Wikipedia au mot "Pantoum." Un peu cafardeux quand même...

    RépondreSupprimer
  14. (cafardeux pour les plus de "vingt ans"...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais quand on aime on a toujours 20 ans !

      Supprimer
  15. Oui, tout renait ! Au moment où l'on ne s'y attend pas !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  16. les saisons du cœur bisous (je zappe les serpents !)...

    RépondreSupprimer
  17. Bonsoir Josette. Je viens d'apprendre un nouveau mot grâce à toi : pantoum. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. parfois il y a des mots qui frappent...j'oublie des plus simples et celui là pas ...la mémoire est volatile
      bisous

      Supprimer
  18. La plante symbolise bien ton panty... euh ton pantoum... atchoum !!!
    Sans plaisanter, c'est un exercice d'écriture très bien composé et d'une musicalité... supérieure à celle de mon tintinnabulement... :-)
    GROS BECS m'tiote Josette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime bien tintinnabuler aussi Marité ,-))
      gros bisous

      Supprimer
  19. Heureusement l'article "Pantoum" de Wikipédia donne le poème de Louisa Siefert en entier.
    Ainsi j'ai pu en apprécier toute la virtuosité.
    Comme toi, Josette, je suis sensible à sa sereine mélancolie.

    La plante toute échevelée m'a fait penser aux Yorkshire terriers,
    il ne lui manque que quelques petits rubans pour que l'illusion soit parfaite :-)
    Bises tardives

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle bonne idée Tilia, je vais garder des rubans et l'année prochaine en mettre à cette plante qui a du chien !
      bises fraîches du matin

      Supprimer
  20. Une belle page:
    poème et photo sont en harmonie

    RépondreSupprimer