jeudi 11 avril 2013

jeudi poésie Le jardin et la maison Anna de Noailles




Le jardin et la maison


Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs 


Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs. 


Les baies du lierre obscur où l'ombre se recueille 

Sentant venir le soir se couchent dans leurs feuilles, 



Le jet d'eau du jardin, qui monte et redescend, 

Fait dans le bassin clair son bruit rafraîchissant ;


La paisible maison respire au jour qui baisse 

Les petits orangers fleurissant dans leurs caisses.


Le feuillage qui boit les vapeurs de l'étang 

Lassé des feux du jour s'apaise et se détend.


- Peu à peu la maison entr'ouvre ses fenêtres 

Où tout le soir vivant et parfumé pénètre,


Et comme elle, penché sur l'horizon, mon cœur 

S'emplit d'ombre, de paix, de rêve et de fraîcheur...



Anna de Noailles (1876 – 1933)

38 commentaires:

  1. Mais c'est du lilas !
    J'adore son parfum !
    Bises, Josette, très bon jeudi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'était en mai l'année dernière Norma... cette année il va falloir attendre !
      bises

      Supprimer
  2. Quelle association : clématite Montana et lilas! Parfait pour illustrer ce poème de A. de Noailles. Bonne journée - la mienne a bien commencé, grâce à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'en suis ravie Gine ça me fait plaisir ce que tu écrit

      Supprimer
  3. Bonjour chère Josette!
    Il est très féerique chez toi avec les lilas et la clématite! Et ton beau texte!
    Bonne semaine de printemps!
    Bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une envie une espérance...
      bisous Geli

      Supprimer
  4. Tout est beau, le poème et la photo.
    M%on lilas est très en retard cette année.Il doit attendre que le printemps s'installe vraiment pour s'ouvrir enfin.
    Bonne journée et bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pas en avance ici non plus Claude en fait c'est chez ma voisine ...et j'en profite
      bisous

      Supprimer
  5. J'adore Anna, tu me fais grand plaisir ! Bon jeudi/poésie Josette ! Bizzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un gout partager Jill
      bizzzzzzzzzzzzzz

      Supprimer
  6. salut belle et bonne josette
    enfin je réémerge de la coupure
    et quel bonheur de retrouver tes billets et ta permanence àla langue et le bonheur de te lire aussi dans mes commentaires
    merci de ta lecture
    ton retour est interressant
    je t'embrasse très fort et copieusement
    à très bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai oublié de te parler de ton poéme
      c'est une belle plume et une grande traductrice des émotions de la nature

      alors voici pour toi qui nous réactive dans notre méméoire cette poétesse

      "La forêt, les étangs et les plaines fécondes
      Ont plus touché mes yeux que les regards humains"


      (Anna de Noailles)
      bisous encore . françoise

      Supprimer
    2. Belle Frankie tu m'as inquiété avec cette absence !
      tu as bien avancé avec Pilar et Sébastian, je te suis dans leur regard miroir.
      Je t'embrasse aussi.

      Supprimer
    3. une belle citation que tu as ajouté, mais elle fait frémir par la désespérance qu'elle entraîne !)

      Supprimer
  7. Bonjour Josette. Ah, du lilas à contempler et à humer pour commencer ! Ensuite d'admirables vers printaniers à lire, j'ai essayé de deviner l'auteur en lisant, ce n'était pas Lamartine, peut-être Victor Hugo ? Mais non, c'est cette chère Anna de Noailles ! Merci merci, belle journée, gros bisous.

    RépondreSupprimer
  8. j'aime Anna de Noailles... j'aime beaucoup de poètes... comme en peinture mes gouts sont très éclectiques...des coups de coeur et puis c'est tout comme dirait Marité
    gros bisous (pas besoin d'être mort pour être sur Wikipédia Léna !)

    RépondreSupprimer
  9. Superbe Josette, merci pour ce très beau moment de poèsie

    RépondreSupprimer
  10. monica et la mer11 avril 2013 à 13:18

    cà sent le printemps sur ton blog
    bientôt oui refleurirons les lilas
    mais en attendant il faudra bien qu' il vienne ce printemps
    aujourd' hui quand même du soleil toute la matinée chez moi
    oui cà sent bon un peu
    bises Josette
    kenavo
    ( les mouettes étaient là dans le jardin n' ont même plus peur de moi
    elles sont reparties dans les ilots pour l 'après -midi )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rien que virtuel ce printemps Monika ! je le guette mais il se cache !

      Supprimer
  11. Josette rassure-moi, le lilas ce n'est pas encore celui de ton jardin ?? car ici, il n'est même pas en boutons, pas de feuilles, ren de ren !!!... et nous n'en sommes guère à chercher la fraicheur des soirées ombreuses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une photo de l'année passée Michelaise...pas encore de boutons...même les narcisses se font désirer et le tulipes se cachent encore...on recherche le soleil forte prime à celui qui le trouve !

      Supprimer
  12. C'est tellement beau ces fleurs, comme l'attente est longue cette année. Elle a écrit de très belles choses cette dams.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. revoir les photos de l'année passée fait croire que le printemps existe Solange !

      Supprimer
  13. Ah oui, c'était l'an dernier... parce-que là je me demandais si tu avis déménagé dans le Sud :-)
    Très joli poème que j'ai eu plaisir à relire...
    GROS BECS Josette

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Josette,

    Même si le soleil n'est pas encore tout à fait là, le printemps se met en place et mère Nature se réveille petit à petit un peu plus chaque jours.

    Bonne soirée.. printanière,
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chaque jour il semble régresser Laurent !

      Supprimer
  15. Il ne manque que l’arôme de ce lilas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'aime l'odeur du lilas, 'attends de faire un bouquet...quand ???

      Supprimer
  16. Superbe ce poème d'Anna de Noailles!
    En voyant la photo j'ai failli pâlir de jalousie!
    J'ai cru que chez toi c'était déjà tout fleuri alors qu'ici les fleurs de forsythia commencent seulement à montrer le bout de leur bourgeon!
    Serait-ce du seringat mélangé dans ton joli lilas?
    Que l'arôme des deux mélangés doit être doux!

    RépondreSupprimer
  17. et non Crémilde c'est le lilas et la clématite de ma voisine l'année passée, tricheuse j'attrape autant que je peux des rameaux pour les approcher du grillage.
    l'odeur du lilas je l'aime beaucoup et j'en coupe toujours pour un gros bouquet chaque année !

    RépondreSupprimer
  18. Oh comme j'aime ces mots.... Mais déjà des lilas?????
    Merci pour ce pur moment de poésie !!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  19. j'ai triché Martine avec les lilas...

    RépondreSupprimer
  20. Merci pour cette éclosion intemporelle de lilas et de poésie. Une grande dame qu'Anna de Noaille,
    Belle journée à toi
    @micalement,
    Valdy

    RépondreSupprimer
  21. Une grande et belle dame , je suis d'accord Valdy

    RépondreSupprimer