lundi 14 janvier 2013

A quoi penses-tu




Vermeer - La laitière


A quoi penses-tu Marie

A quoi penses-tu Marie
Écrémant le lait dans la souillarde
La chaufferette attend les braises
Le pain est dans le panier

A quoi penses-tu Marie
Ce vague sourire est pour qui
Et le lait décanté à qui le destines-tu

A quoi penses-tu Marie
A cette femme que tu as  défendue
A la violence de cet homme

A quoi penses-tu Marie
Malgré lui l’enfant est né
Et ce lait tu vas lui donner

Marie tu penses à la douceur
De tenir l’enfant contre ton cœur

Josette

 Tableau/thème de janvier pour l'équipe de Miletune 




42 commentaires:

  1. Coucou Josette ! Bienvenue au club miletune !! Brave Marie !!! Bon lundi, bizzzzzzzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jill, c'est toi qui m'a fait découvert ce blog !

      bizzzzzzzzzzzzz Dame golfeuse du mardi

      Supprimer
  2. Joli texte, Josette!
    Beau tableau qui sert de démarrage d'une pub sur de la crème dessert. Moi j'aime bien la crème de marron de chez la Laitière.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je n'y ai pas pensé à la pub...mais d'autres l'ont fait, va voir chez Miletune on trouve de biens beaux textes écrit à partir de ce tableaux !
      bonne journée Claude

      Supprimer
  3. Un joli texte Josette et quelle douceur dans les derniers vers.Bon début de semaine

    RépondreSupprimer
  4. Un très joli exercice d'imaginer ce que peuvent penser les personnages représentés sur les tableaux, surtout comme pour cette laitière qui ne pose pas mais qui travaille.
    Joli texte de ta part Josette pour accompagner ce visage pensif.
    Douce semaine à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez amusant comme jeu Marie-Paule et les interprétations de chacun sur ce tableau sont très variées et passionnantes. je ne peux que conseiller d'aller y faire un petit tour.
      Belle semaine...si le soleil résiste !

      Supprimer
  5. Une scene de vie si belle, on fait toujours couler le lait! Une invitation a un peu plus d'observation. Et en plus ces couleurs, cet eclairage... uniques a Vermeer.

    RépondreSupprimer
  6. j'aime beaucoup ce tableau, un souvenir d'une exposition il y a très longtemps dans la lumière de Vermeer
    Bonne journée Thérèse

    RépondreSupprimer
  7. Très beau texte sur ce tableau !! bel exercice de style ! je vais aller faire un p'tit tour chez Miletune ...
    merci pour ce joli tableau ! bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Chaourcinette, c'est gentil et merci de ta visite
      bises

      Supprimer
  8. Cette Marie là à une bien belle âme à travers ton poème Josette.
    Bravo à toi de lui avoir rendu hommage.
    Gros bisous et belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est le nom qui m'est venu à ce moment mais c'est celui de tant de femme !
      bisous Mireille, le froid arrive on nous annonce la neige pour cette nuit...

      Supprimer
  9. BONSOIR Josette lorsque je regarde cette toile je pense à la pub des yaourts
    rire
    et toi à quoi penses tu en ce moment!!!!!!!! bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense tout bêtement que je devrai ranger mon armoire au lieu de butiner les blogs France !
      bisou

      Supprimer
  10. Quand je vois Vermeer, je pense Turner et ça me ravit...
    Une lumière exceptionnelle chez ces deux maîtres !
    Je t'embrasse, Josette, un grand merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la lumière dans l'art m'intrigue toujours Norma quelque soit l'époque !
      je t'embrasse Norma

      Supprimer
  11. Bravo Josette pour ce poème qui ré-interprète de façon libre et subtile ce tableau. J'aime bien "malgré lui, l'enfant est né", derrière ces mots on imagine toute une vie de violence, de galère chez cette femme tranquille. Cela élargit le tableau à une réalité sociétale. Bien vu. Je t'embrasse Josette.

    RépondreSupprimer
  12. la servante a défendu une femme enceinte de la violence de son frère...de là on peut tout imaginer Malou !
    @ bientôt et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Belle imagination pour cette peinture, j'aime.

    RépondreSupprimer
  14. Il est évident, à voir son visage, que cette femme a des soucis. Elle aimerait bien pouvoir déverser sa peine aussi facilement que le lait coule de son pot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Tilia on peut tout imaginer !
      bisous

      Supprimer
  15. Un beau texte, réunissant maman et enfant, malgré les soucis !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu aurais écrit une nouvelle Annick tu peux encore en allant chez Miletune...

      Supprimer
  16. Très beau poème Josette !
    Ce tableau de Veermer je l'ai vu en vrai, tu ne peux imaginer comme il est lumineux !
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'ai vu aussi il y a des lustres ...
      bizouxxxxxx Marité

      Supprimer
  17. Une bien belle façon de "décrire" un tableau, et celui-là qui plus est, tellement célèbre qu'on en finit par ne plus savoir le réinventer ! J'aime bien cette histoire pensive...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis assez brève et ne sais pas décrire les oeuvres c'est pourquoi je me délecte avec Bon sens et Déraison !
      bonne journée Michalaise

      Supprimer
  18. monica et la mer15 janvier 2013 à 07:15

    cette femme pense
    peut etre des pensées bien simples
    ( y aura t' il assez de lait pour tous ???? )
    la cruche n 'est pas bien grande
    bonne journée pour toi Josette
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est possible Monica et c'est en fonction de chacun, les tableaux qu'ils soient classiques ou contemporains c'est une affaire de sensibilité pas de beauté !
      Kénavo ma belle

      Supprimer
  19. Bonjour Josette
    Perrette bientôt le retour de la famille
    Faut que tout soit prêt
    A temps mama
    Bisous Josette
    Frieda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bon appétit Friéda
      bisous et RV à la récré

      Supprimer
  20. Bonjour Josette

    Je lui voyais des pensées plus douces ...vers le plaisir que chacun ou chacune aura à déguster cette créme ..
    Comme quoi l'inspiration est bien différente selon son ressenti du moment !!
    Très beau texte !!!!
    Bises


    RépondreSupprimer
  21. bravo ! Je crois que Vermeer aurait aimé !!!!
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Martine c'est très gentil ce commentaire j'ai les chevilles qui enflent !
      bonne nuit

      Supprimer
  22. La Laitière de Vermer, j'adore!
    Et le texte pour l'accompagner est superbe!
    Bravo pour ta belle inspiration ma Zamie!

    ***
    Re-re-ROROROBISOUS****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. encore un nouveau jeu qui va me bouffer des Radegonde Mildred !

      re re re bisouxxxx

      Supprimer
  23. Di: Marie n'est plus seule car il y a beaucoup de pain et un gros pot de lait pour ceux à qui elle pense et qu'elle aime. Peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle est généreuse cette laitière Di
      bisous

      Supprimer